Arcane Experience

Le jeu d’entreprise :
quelle solution pour quel besoin ?

 

Ce n’est plus un secret : le jeu est devenu un média particulièrement populaire, notamment auprès des entreprises ! Depuis plusieurs années, celles-ci font appel à des experts de la gamification pour imaginer des solutions innovantes à leurs besoins : former des employés, sensibiliser à une cause, ou promouvoir un produit… Il faut dire que jouer présente bon nombre d’intérêts. On en viendrait même à croire que jeu d’entreprise peut répondre à tout ! Mais est-ce vraiment le cas ?

En réalité, s’il est utilisé dans de nombreux domaines et à de nombreuses fins, il n’est pas le remède universel à tous les maux des responsables RH et des directeurs marketing. Du moins, pas de manière générique et uniforme.

 

Escape game de sensibilisation, jeu de société pédagogique, jeu de piste engageant… une infinité de possibilités pour votre entreprise

On va vous faire gagner du temps en résumant dès maintenant cet article par une comparaison bien trop éculée et clichée : le jeu, c’est comme une boite de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber.
Rassurez-vous, derrière ce clin d’oeil un peu grossier se cache une idée. L’idée qu’il existe une multitude de manière d’aborder un jeu, de le penser et de l’expérimenter, plus surprenantes les unes que les autres. Puisqu’au départ, un jeu ce n’est qu’un terme générique pour désigner une activité divertissante.

La preuve à travers la ribambelle de types d’activités ludiques qui existent à ce jour et que nous connaissons tous : les jeux vidéo, les escape games, les jeux de rôle, les jeux de carte, les jeux de plateau, les quizz, les jeux sportifs, les manèges… S’ajoutent à cela les dizaines de déclinaisons par genre qu’on peut appliquer à quasiment tous ces types de jeux, comme le jeu d’action, d’horreur, d’aventure, le party game, le jeu coopératif ou compétitif…
Il y en a finalement pour tous les goûts (comme la boîte de chocolat, vous avez saisi la comparaison !).

Vous l’avez compris, il ne suffit pas de vouloir faire un jeu pour répondre à un besoin, il faut également trouver le format qui convient. Alors comment trouver le bon format à adopter dans sa stratégie de communication ?

 

Listez vos objectifs avant de concevoir votre jeu d’entreprise

Avoir une idée c’est bien, mais encore faut-il la justifier.
Avant toute chose, il est primordial pour l’entreprise d’identifier les raisons pour lesquelles elle souhaite faire un jeu. Quels sont ses objectifs ?

Le concepteur du jeu, également appelé game designer, a pour première mission de décortiquer les besoins du client pour lui proposer la solution qui lui sera la plus adaptée, à la manière d’un publicitaire axant sa stratégie de campagne sur les problématiques de la marque. En sa qualité d’expert, il lui arrive également de partager ses recommandations en matière de communication ludique, comme l’explique le studio de serious game vidéoludique Dowino, permettant au client d’accoucher d’un brief aux objectifs cohérents avec la problématique qu’il a soulevé.

Cohésion d’équipe ou challenge interne : quel format adopter ?

Pour un objectif de renforcement de la cohésion d’équipe par exemple, on préférera un jeu en équipe favorisant l’entraide. Dans ce sens, il conviendra d’imaginer des actions de jeu impliquant la coopération de tout le monde, comme dans un escape game.

Pour dynamiser les équipes de différents services, on privilégiera la compétition en concevant des épreuves chronométrées et en intégrant un système de score. C’est le cas notamment de notre format Criminal Quest, un jeu d’enquête dans lequel chaque équipe recherche des indices et réalise ses propres déductions pour identifier le coupable d’un crime. A la fin de chaque partie, un animateur établit un classement entre les joueurs avant de désigner l’équipe vainqueure.
Pour nous assurer du bon format de jeu, chez Arcane, nous concevons nos solutions avec nos clients. Nous adaptons ainsi notre offre à chaque projet.

Enfin, il est bon de rappeler qu’un jeu est avant tout là pour divertir, et n’a pas prétention à remplacer les autres moyens de transmettre un message. Dans la majorité des cas, un escape game de formation aux enjeux bancaires éveillera l’intérêt des apprenants mais n’en fera pas des banquiers confirmés en seulement une heure. N’espérez donc pas révolutionner totalement vos processus pédagogiques par le simple et unique pouvoir du jeu. Faire appel à une agence de gamification, c’est faciliter le processus de transmission d’un message et en aucun cas le remplacer.

 

Identifiez les contraintes de votre jeu d’entreprise

Chaque événement présente son lot de contraintes qu’il faut identifier le plus tôt possible pour s’y adapter. Comme pour les objectifs de communication, le game designer va analyser les limites du projet pour évaluer le périmètre du jeu qu’il conçoit. Voici quelques paramètres qui impactent le format du jeu.

Combien de temps allouer à votre événement ?

Le temps est une notion primordiale lorsqu’on conçoit un jeu d’entreprise. Il y a le temps de production bien sûr, mais c’est surtout le temps de jeu qui importe.
Faut-il réaliser un escape game d’1h pour sensibiliser ses employés à la cybersécurité ou assurer un suivi sur plusieurs semaines à travers un jeu mobile ?

Selon le type de message, sa complexité et son sujet, la durée d’un jeu peut être plus ou moins importante.
Pour un jeu de formation dans lequel de nombreuses notions sont à intégrer, on pourra préférer un expérience longue (plusieurs jours) mais fractionnée en plusieurs sessions courtes. Pour cela, il faudra imaginer des actions de jeu rapides, mais un système de progression engageant qui permet maintenir l’intérêt du joueur.
Sur un temps de jeu continu, sans coupure, le niveau d’attention d’un joueur varie également selon le format. Le numérique a tendance à effacer notre notion du temps là où un jeu de sport en réel pourra épuiser un joueur au bout de quelques minutes.

Mais encore faut-il en avoir la possibilité. Dans le cadre d’une journée de séminaire en entreprise, le temps est souvent une contrainte. Il faut donc, une nouvelle fois, trouver le format le plus adapté.

Où réaliser votre jeu d’entreprise ?

Qu’on le veuille ou non, un séminaire d’entreprise ne s’organise pas de la même manière dans un local de 60m2 en plein Paris que dans un parc de 5 hectares à l’autre bout de la France. Que ce soit en matière de logistique ou d’animation. Pour cela, nous demandons toujours au client de détailler dans son brief la localisation de son événement.
Pour un événement se déroulant dans plusieurs lieux sur plusieurs périodes et pour lequel le concepteur a peu d’emprises, que ce soit en terme de taille ou d’aménagement, on privilégiera un contenu mobile, facilement transposable. De la même manière, on favorisera l’immersion par la narration plutôt que par le décor. Par exemple, Biotopia : l’aventure sauvage est un jeu de piste pensé pour être déployé dans n’importe quel lieu en France à l’aide d’une carte de jeu adaptative. 

En raison des contraintes liées au COVID durant le confinement, nous avons conçu chez Arcane un jeu totalement digitalisé, jouable intégralement en ligne et à distance. Plusieurs entreprises ont ainsi pu proposer à leurs collaborateurs une activité de groupe permettant de resserrer les liens malgré les contraintes géographiques.

Combien de participants pour votre événement ?

La problématique du nombre de participants est étroitement liée à celle du lieu. Bien évidemment, on ne conçoit pas le même jeu pour 5 joueurs comme pour 500 joueurs. D’abord en matière d’espace, mais également en matière de suivi des joueurs. Si les escape games grands publics sont pensés pour des petits groupes de joueurs, toujours suivis par un animateur durant la totalité de leur expérience, il est impossible de concevoir la même chose pour une trentaine d’équipe simultanées. Alors que fait-on ?

Pour un très grand nombre de participants, on favorisera un format de jeu basé sur l’autonomie des joueurs, qui ne requiert pas une attention de tous les instants de la part des animateurs du jeu. Pour cela, nous élaborons des mécaniques de jeu simples et clairement identifiables par tous. L’ergonomie de chaque élément de jeu est alors particulièrement importante. Chez Arcane, nous veillons à avoir un parcours utilisateur le plus fluide possible en réalisant des tests réguliers de nos jeux durant la phase de production.

 

Pour conclure

Vous aurez compris qu’il n’existe pas une seule solution jeu en entreprise. Cela dépend de nombreux facteurs propres à chaque projet et qu’il faut évaluer avec le concepteur du jeu.
Apportons donc une précision à notre précédente comparaison : le jeu, c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait pas sur quoi on va tomber… Mais si on parle au chocolatier, on est sûr de choisir le meilleur goût !