Arcane Experience

Séminaire à distance : bonne ou mauvaise idée ? 

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas ! L’occasion pour chacun de de retrouver et de faire le point sur l’année passée au niveau personnel… et professionnel ! Lors des séminaires ou événements de fin d’année, l’heure est aux bilans annuels, objectifs financiers. Bon nombres d’entreprises profitent de cette période pour annoncer les chiffres et les évolutions structurelles de leur activité…au risque d’en oublier l’enjeu humain. Et si la fin d’année rimait plutôt avec remerciements après une année 2020 particulièrement éprouvante pour les entreprises et leurs collaborateurs ? Rien de mieux pour renforcer les liens en entreprise de manière informelle et conviviale. Mais alors comment le faire quand la distanciation est de mise et que la solution se trouve dans le séminaire à distance ?

 

L’INFORMEL EN ENTREPRISE : QUELLE IMPORTANCE ?

Selon un sondage BVA, seulement 1/3 des managers estiment être partie prenante du dialogue social au sein de leur entreprise et plus de la moitié d’entre eux considère que la valorisation du travail est indispensable. 

 

Une considération qui peut -en partie- passer par l’organisation d’événements informels -et par les temps qui courent à distance. Ils permettent aux salariés de mieux se connaître (et s’apprécier dans le meilleur des cas), de renforcer la marque employeur en perpétuant les valeurs sociales et culturelles auxquelles elle tient, tout en remerciant ses équipes en leur prouvant l’importance de l’humain dans l’entreprise. Concernant la communication, l’informel la rend en général plus démocratique entre l’employeur et l’employé qui se sentent libre d’interagir librement. La communication informelle contribue aussi à mettre en place un meilleur environnement de travail. En effet, les différents partis ont tendance à plus s’écouter et être plus aptes à résoudre les problèmes des autres.

Au niveau du management, l’informel est indispensable pour alléger la charge des dirigeants en matière de contrôle tout en étant aussi un moyen subtil de tester des idées et recevoir des feedbacks.

Les activités informelles peuvent prendre différentes formes, notamment dans la vie quotidienne de l’entreprise ! On pense à la fameuse machine à café, centrale dans certaines sociétés, ou de façon plus moderne à ces startups qui installent baby-foot, billard et ping-pong dans leurs locaux. Chez Arcane, on opte pour des jeux de société -même en télétravail- et quand on peut se voir à quelques déjeuners au restaurant alors que chez NRJ, on peut aller faire du sport avec ses collègues avant de prendre l’antenne. Quant aux pontes du CAC40, elles ont aussi leur façon de voir les choses (en grand). Apple perpétue l’esprit jeune et cool en organisant des soirées bières avec des concerts de superstars et Google propose aux gens de ramener… leurs chiens ! De quoi favoriser les discussions avec ses collègues. 

Au delà de l’informel quotidien, les possibilités d’événements sont multiples et peuvent comprendre le team-building, les afterworks ou encore les petits-déjeuners, déjeuners ou dîners. Et quand le télétravail est de mise, il faut envisager le tout en digital. « Mais alors ça n’a plus la même saveur !  » entend t-on au fond de la salle. FAUX, il suffit juste d’avoir de l’imagination. Le propre de l’homme est de s’adapter !  Il est important de savoir varier les plaisirs ! 

 

QUAND FAUT-IL ORGANISER SON ÉVÉNEMENT POUR FAVORISER LES ÉCHANGES INFORMELS ?

Concernant le jour de l’organisation, s’il est indispensable de maintenir des événements de la sorte tout au long de l’année, certains moments peuvent être privilégiés. Nous pensons notamment aux pots de départ et d’arrivée. L’intégration est plus facile pour les nouveaux arrivants qui peuvent commencer à découvrir leurs collègues dans un cadre léger et le pot de départ permet à ceux qui s’en vont vers de nouvelles aventures de garder un bon dernier souvenir de l’entreprise tout en remontrant à ceux qui restent les valeurs et l’esprit de l’entreprise. Une célébration (les 10 ans de la boîte, la signature d’un gros contrat, les bons résultats d’un trimestre, etc) est aussi l’occasion de mettre en valeur l’informel, une nouvelle occasion de remercier ses équipes en les reboostant pour la suite. 

En plus de ces moments partagés tout au long de l’année, la période phare pour réunir ses équipes autour d’un bel événement est sans aucun doute celle des fêtes de fin d’année. 72% des entreprises en organisent un, un chiffre qui a malheureusement tendance à baisser. Les fêtes de fin d’année sont le prétexte idéal pour retrouver ses collaborateurs et les remercier de pouvoir compter sur eux, surtout après une année éprouvante pour tout le monde. L’occasion de montrer qu’ils ont été là pour l’entreprise et qu’elle est là pour eux. De manière général, cet événement permet de s’amuser hors du cadre du travail en apprenant à mieux apprécier les qualités personnelles de ses collègues. Et bonne nouvelle, l’événementiel s’adapte au contexte et propose de nombreuses solutions pour favoriser l’informel à distance grâce à des solutions digitales !

POUR CONCLURE

Finalement -peu importe sa forme- nous pouvons affirmer que l’informel a un rôle primordial au sein d’une entreprise, particulièrement lorsqu’il s’agit d’une grosse structure dans laquelle il n’est pas automatique et dans laquelle l’individualité de chacun peut parfois se perdre dans la masse. Il ne faut donc pas négliger cet aspect du management et continuer de réunir ses équipes en fin d’année mais aussi tout au long de celle-ci. Si plusieurs solutions existent, quelques team-buildings semblent une bonne idée, sans oublier que le jeu peut servir différents intérêts