Arcane Experience

Comment mesurer le succès de mon événement ludique ? La difficile question des metrics

L’une – si ce n’est la plus importante – des questions que l’on se pose lorsque l’on créé, reste la même pour tous : est-ce que ma création va plaire ? Est-ce qu’elle aura du succès ? Quel outil de mesure ?
Un créatif peut être artiste, auteur, designer ou artisan. Mais quand il donne forme à son idée, il reste confronté à la satisfaction de son public.

Dans le cadre de la création d’un jeu comme nous en concevons chez Arcane, nous sommes face à une double problématique. Il faut satisfaire les joueurs et il faut parfois – souvent – satisfaire le client. Car l’un n’est presque jamais l’autre, et c’est là que réside la difficulté.

Je vous donne un exemple : Madame X, directrice des Ressources Humaines d’un grand groupe automobile, nous contacte. Elle souhaite créer un jeu événementiel qui abordera de façon ludique les différents axes d’un plan de transformation. Axes que seront amenés à vivre ses collaborateurs dans les mois à venir. En somme, il nous faut traduire par le jeu des changements managériaux afin de former les managers de façon expérientielle.
SUPER PROJET !

Nous avons donc, en tant que créateurs, une double cible à satisfaire :

  • Les managers, ici les joueurs, qui seront satisfaits s’ils peuvent témoigner d’avoir vécu une expérience positive,
  • La DRH, ici l’acheteuse du projet. Elle sera satisfaite si les messages sont bien passés, s’ils sont intégrés et si ses collaborateurs saluent sa démarche innovante.

La question que l’on se pose ouvertement est donc : comment mesurer la satisfaction de nos différentes cibles ?

Soyons honnête, je n’ai pas encore trouvé la réponse parfaite. Mais j’explore.

Il y a deux types de mesures de satisfaction aujourd’hui qui existent dans l’événementiel, les chiffres et l’enthousiasme. Mais ils ne sont pas forcément si évidents à mettre en place.
Pour mesurer efficacement, il faut également se poser la question de l’objectif visé. Améliorer l’adhésion ? Renforcer la motivation ? Fidéliser ? Inciter à l’achat ?
Ainsi, il faut réfléchir son événement ludique comme faisant partie intégrante d’une stratégie globale. Pour voir se dessiner plusieurs points de mesure, l’événement doit répondre à un/des objectif(s) stratégique(s).

Dans un premier temps, la plus parlante reste la mesure par les chiffres

En marketing, pour mesurer une campagne, nous avons d’un côté les KPI’s (les indicateurs clés de performance). Et de l’autre le fameux ROI (le retour sur investissement). Comment pouvons-nous essayer d’appliquer ces metrics à l’événementiel et plus précisément au jeu événementiel ?

Quels sont les indicateurs clés de performance d’un jeu ?

  • Le taux de participation – sur X participants, combien ont joué le jeu ?
  • L’engagement – les participants-joueurs se sont-ils pris au jeu ?

En termes de ROI, comment le client peut-il mesurer la rentabilité de son événement ludique ?

Le respect du budget

Le(s) prestataire(s) ont-ils respecté le budget que vous pouviez allouer à votre événement ? Ça semble anecdotique mais c’est une situation qui a déjà eu des échos. Il est important que l’événement tienne dans l’enveloppe qu’on est prêt à y accorder sans nécessiter des rallonges de budget.

La cohérence du budget avec l’ambition

Schématiquement ça revient à ne pas imaginer qu’on pourra acheter un Porsche Cayenne avec le budget d’une Renault Clio. C’est un raccourci mais je crois que vous saisissez l’idée. C’est le rôle de l’agence de création de jeu de donner toutes les informations à son client pour qu’il puisse se projeter sur un livrable réaliste correspondant à son budget.

La rejouabilité de l’outil ludique

L’investissement de base peut-il s’étaler dans le temps ? Le jeu pourra t-il être utilisé plusieurs fois pour plus de monde et sur une plus longue durée ? Ou mise-t-on sur un one shot pour un panel de joueurs très restreint ?

Considérons à présent l’enthousiasme

C’est une mesure beaucoup plus difficile à établir puisqu’elle n’est ni statistique, ni quantitative, mais tout aussi importante que les chiffres. Nous ne traitons plus ici que de la performance ou la rentabilité. Il s’agit de l’impact que l’événement ludique aura eu sur la cible. De la façon dont il aura rayonné sur l’image de la marque.

L’enthousiasme

Quels ont été les retours directs des participants-joueurs après la session ? Il existe des outils comme les bornes de sondage à disposer sur le lieu de l’événement pour recueillir un avis sur le vif. Chez Arcane, cette mesure fait partie intégrante du concept du jeu. Savoir si les joueurs ont apprécié l’événement n’est pas une option. Nous sommes capables de transmettre à nos clients une évaluation précise de l’enthousiasme immédiat des participants. Et c’est ce que nous faisons.

Les changements de comportements initiés par le jeu

Les comportements illustrés dans le jeu ont-ils trouvé écho dans le réel ? L’enquête de satisfaction répond très bien à cette mesure. On pourrait imaginer – car nous l’avons déjà expérimenté – de réaliser une enquête avant l’événement et de la comparer à une enquête post-événement. Nous sommes alors capables de vérifier l’évolution des comportements / du savoir des participants. Il pourrait même être envisageable de réaliser une enquête à 3 mois, 6 mois ou plus. Cela nous permettrait de continuer à analyser l’impact de l’événement dans le temps.

L’amélioration de son image/notoriété

L’image de l’entité organisatrice de l’événement ludique s’est-elle améliorée aux yeux des participants-joueurs voire aux yeux des non participants ? Cette question s’inscrit dans une logique de stratégie globale de communication/marketing. Pour cela, chez Arcane, nous travaillons avec plusieurs agences de communication. Nous réfléchissons ensemble, à la meilleure façon de conjuguer le jeu à de multiples outils de communication. L’idée est de donner de l’envergure aux objectifs de nos clients.

En conclusion

Pour mesurer l’efficacité d’un événement ludique il existe des éléments chiffrés qui sont importants. Mais attention à ne pas vouloir tout mesurer sans une vraie logique derrière. Quand il s’agit d’humain, il faut prendre le temps de se poser les bonnes questions pour obtenir les bonnes réponses. Nous avons également abordé l’intérêt du jeu sur notre blog si vous souhaitez en savoir plus !